Notre histoire

Une municipalité riche d’histoire

Sainte-Perpétue est une municipalité de paroisse du Québec située dans la municipalité régionale de comté de Nicolet-Yamaska et dans la région administrative du Centre-du-Québec.

Historique

Le village est aussi appelé «St-Per» («Saint-Per») par les habitants du village et de la région. Elle est nommée en l’honneur de sainte Perpétue, une des premières martyres africaines.

C’est vers 1853 qu’un premier colon du nom de François Houle vint s’installer dans ces lieux qui allaient devenir notre paroisse. Il fut suivi par une trentaine d’autres vaillants défricheurs qui cherchaient, comme lui, à améliorer leur existence (6 septembre 1866 érection canonique et 10 décembre 1866 érection civile).

C’est cependant à Onésime Rousseau qu’on attribuera le titre de fondateur de Sainte-Perpétue. Homme d’affaires dynamique et entreprenant, il fut le premier marchand de la place. Son commerce a été déménagé et fut reconstruit à la suite d’un incendie survenu en 1945; il est toujours en exploitation. Peu à peu, la nécessité d’établir des chemins donnant accès aux paroisses voisines se fit sentir. C’est ainsi que le rang du Cordeau fut construit en 1859, non sans labeurs et négociations. On le baptisera plus tard rang St-Joseph.

En 1867, à la suite de nombreuses demandes des paroissiens, on érigea une première chapelle. Celle-ci fut déménagée en 1881 vers le site actuel de l’église. On y ajouta alors un premier presbytère et, c’est en 1897, que l’on construira la première église en pierre. Cette dernière, incendiée en 1922, fut reconstruite l’année suivante.

À la fin de 1960, la population de Sainte-Perpétue comptait 1 206 personnes réparties dans 210 familles. On compte aujourd’hui environ 1 000 résidents.

De plus, la paroisse dispose d’une cinquantaine de commerces et services qui comblent ainsi à peu près tous les besoins de la population.

Collecte des ordures
Actualités
Calendrier
Carte interactive